Votre navigateur ne reconnait pas les scripts, désolé.
accueil actu ecrire


   Biographie       La Terre du Milieu       La Passion Tolkien       Son oeuvre       Le Fantasy   


JRR Le Fantasy Symbole




Cette page est destinée à vous présenter le genre littéraire dans le quel on peut classer le travail de J.R.R. Tolkien. Le Fantasy est une genre spécial, à ne pas CONFONDRE avec la science fiction. Ce sont plutôt des livres que l'on pourrait classer dans des nouvelles médiévales. Mais bien sûr il n'est pas possible de définir exactement le Fantasy. Nous allons quand même essayer de vous le présenter:

Jrrt

S'il n'est pas celui qui a inventé le genre, Tolkien a apporté ses lettres de noblesse et pérennisé le genre littéraire qu'est devenu la Fantasy. Mais alors que l'appellation Fantasy est connue (et reconnue) dans les pays anglo-saxons et ailleurs, la France semble ne pas reconnaître suffisamment ce type de roman. Non seulement le genre reste considéré à tort comme mineur mais encore trop fréquemment on regrettera de voir qu'il y a confusion entre la Fantasy et le Fantastique voire la Science-Fiction. Que ce soit au niveau du lecteur, comme dans les rayons des librairies où les genres sont fusionnés dans un joyeux pêle-mêle.

Mais les librairies sont aussi le reflet de ce qui peut être dit dans la presse et d'une manière générale par les critiques littéraires. Un recensement du nombre d'articles pour l'année écoulée se compte sur les doigts de la main et malheureusement, le plus fréquemment, la matière déçoit par ses approximations, ses rapprochements hasardeux et des conclusions parfois hâtives.

Peut-être les milieux littéraires et universitaires se complaisent-ils dans une tradition littéraire franco- française et éprouvent une certaine réticence à s'ouvrir à des choses nouvelles et veulent à tout prix conserver le patrimoine que nous ont légué les Zola, Balzac ou Hugo ? C'est ici faire preuve d'un conservatisme qui ne fait pas honneur à ces métiers dont on peut estimer que leur rôle est de faire connaître la plus large variété d'écrits à leurs lecteurs et étudiants.

La presse généraliste n'est pas non plus exempte de reproches. Tolkien y est rarement mentionné et qui plus est trop souvent mal présenté. Comment un journaliste (qui à bien des reprises montre des signes évidents de méconnaissance de son sujet[6]) peut-il présenter la vie, l'œuvre de Tolkien et son influence sur notre culture en une double page d'un magazine ? L'espace donné est trop court alors, inévitablement, nous retombons dans les clichés que nous mentionnions plus haut.

Par ailleurs, l'explication du dédain du genre par le lectorat français fait sûrement suite à une déception de précédentes expériences. Il y a en effet deux manières d'aborder la Fantasy : lire Tolkien en premier ou le découvrir par chance ensuite. Qui commencera par un autre que Tolkien pourra subir de médiocres succédanés d'auteurs en mal d'inspiration qui n'aident pas à crédibiliser le genre. Les expériences malheureuses peuvent survenir dans d'autres catégories de la littérature mais, au final, il y a peut-être l'avant et l'après Tolkien et il peut nous être difficile d'apprécier ce qui nous apparaît souvent comme fade en comparaison de son œuvre.

Pourtant ces derniers temps, alors que les ouvrages de langue anglaise sont légions, la France connaît quelques sorties intéressantes à plus d'un titre (c'est assez rare pour être remarqué) avec notamment la dernière parution sur le sujet des éditions Christian Bourgois : Sur les Rivages de la Terre du Milieu, par Vincent Ferré. Cette composition est d'ores et déjà une référence pour qui veut mieux comprendre la pièce maîtresse de Tolkien qu'est Le Seigneur des Anneaux.







backretour au sommaire